Adolphe Willette, Je suis la Sainte Démocratie, j’attends mes amants, Courrier français no48, 4 décembre 1887

Adolphe Willette, Je suis la Sainte Démocratie, j’attends mes amants, Courrier français no48, 4 décembre 1887


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.